Vous venez de lancer votre site Internet et souhaitez être trouvé par vos prospects et clients ? Apparaitre dans les premiers résultats de recherche de Google gratuitement est votre rêve ? Vous êtes au bon endroit.
Google, le moteur de recherche le plus utilisé au monde, utilise un algorithme complexe pour classer les différents sites web dans ses résultats de recherche. Voici quelques-unes des bases du SEO à garder en tête lors de votre production de contenu pour être bien référencé.

1. Testez la compatibilité mobile de votre site Internet

L’algorithme de Google prend maintenant en compte la compatibilité mobile de votre site Internet. Si celui-ci s’adapte parfaitement à différents appareils, il est alors dit « responsive » et est mieux référencé. Le Test de compatibilité de Google vous permet alors de vérifier qu’un utilisateur aura la même expérience – fluide et intuitive – en étant sur votre site, qu’il y accède par un mobile, par un ordinateur ou par une tablette. Rien de plus simple pour utiliser cet outil; rendez-vous sur le site et entrez votre URL.

Il a été prouvé que 94 % des utilisateurs de smartphones recherchent des informations locales sur leur téléphone. Ne négligez pas cet aspect !

2. Vérifiez et réduisez la vitesse de chargement de vos pages

Votre page se doit d’être rapide en termes de chargement, notamment afin d’éviter d’avoir un taux de rebond élevé. Un rebond est lorsqu’un internaute arrive sur votre site et repart immédiatement, sans visiter d’autres pages. En effet, 40 % des utilisateurs quittent une page web lorsque celle-ci met plus de 3 secondes à charger.

C’est pourquoi, je vous conseille d’utiliser l’extension Moz ou Google PageSpeed Insights – ce dernier outil, également facile d’utilisation (il vous suffit d’entrer votre URL) vous donne des informations sur le statut de vos pages ainsi que des conseils pour améliorer leur rapidité.

Une des optimisations à effectuer est de réduire la taille de vos images. Avec tinypng.com ou Compress PNG/JPG (pour des images d’une taille maximale de 50mb, soit 10 fois plus grandes que ce que le permet tinypng.com), vous pouvez réduire la taille (poids) de vos médias sans perdre de qualité. Dans mon cas, juste redimensionner l’image d’accueil a permis d’obtenir un temps de chargement 3 fois meilleur !

Faites aussi attention à ce que votre site n’utilise pas trop d’extensions.

3. Produisez du contenu de qualité

Un site informatif sera mieux référencé qu’un blog superficiel. C’est pourquoi il est important de se donner le temps d’écrire régulièrement du contenu dense et organisé. Rédigez des textes de plus de 300 mots – certains experts disent même 900 mots – avec des phrases ni trop longues ni trop courtes, cohérentes et liées par des mots de transition. N’oubliez pas de hiérarchiser vos idées à l’aide d’interlignes et de paragraphes, mais aussi de titres et de sous-titres. Rappelez-vous d’ailleurs que vous devez respecter la hiérarchie des titres. Il ne faut pas passer, par exemple, d’un titre de premier niveau (h1) à un titre de troisième niveau (h3).

4. Personnalisez les URL

Un grand nombre de journaux ou d’entreprises ne prennent pas le temps de renommer leurs permaliens et ceci est une erreur. Les URL de vos pages sont importantes, notamment pour augmenter votre taux de clic dans les résultats de recherche. Elles jouent également un rôle direct dans le référencement. Je vous conseille d’opter pour une URL courte, contenant votre mot-clé et des tirets pour séparer chaque mot.

Personnalisez vos URLs

5. Intégrez stratégiquement des mots-clés

La présence stratégique du mot-clé pour lequel vous souhaitez être trouvé, par exemple votre domaine d’activité et un service que vous proposez, est très importante. Elle permet d’améliorer votre référencement. Il faut savoir que plus un mot-clé est populaire et donc recherché, plus il sera difficile d’y être bien classé. Cela en raison de la quantité de sites de qualité qui le traiteront. Cela dit, si vous réussissez à bien vous classer pour des mots-clés populaires, à vous les visites par milliers.

Grâce à l’outil Keyword Explorer de Moz ou Google Trends, il est possible d’entrer votre mot-clé et de connaitre son statut, sa popularité et la difficulté de bien s’y classer. Vous saurez quels mots placer au cœur de votre stratégie de référencement.

Attention : certes, il est important de retrouver dans votre titre et dans votre page le mot-clé pour lequel vous souhaitez être trouvé, mais l’algorithme de Google ne verra pas d’un bon œil que vous utilisiez ce mot excessivement ou de façon incohérente. Utilisez-le avec parcimonie dans le titre de votre page, dans les sous-titres et dans votre corps de texte.

6. Créez des liens

Afin d’être bien référencé, vous devez créer un système de liens connectant et reliant votre site – ce qu’on appelle le link building. C’est pourquoi il est essentiel d’ajouter des liens internes renvoyant à d’autres parties de votre site sur votre site même. Cela améliorera votre référencement en deux temps : de façon directe, en montrant la qualité de votre site sur le mot-clé, et indirecte, en contribuant à la diminution du taux de rebond. Les liens entrants (backlinks) sont eux aussi essentiels. En faisant parler de vous sur Internet, sur des sites réputés, et en étant présent sur les réseaux (médias) sociaux vous améliorerez l’autorité de votre domaine et de vos pages.

Attention : vous devez vous assurer que les sites à qui vous donnez un vote de confiance sont sécurisés et possèdent une bonne réputation. Grâce à l’extension Chrome et Firefox Web of Trust, vous pouvez maintenant vérifier rapidement la fiabilité d’un site. Si vous voulez être sûr de la qualité du site, n’hésitez pas à vérifier également son autorité, aussi appelée Domain Authority (note de 1 à 100) grâce à l’extension Moz.

7. Surfez sur les sujets d’actualité

Profitez qu’un sujet soit dans l’actualité et sous le feu des projecteurs pour en parler et améliorer votre visibilité. Votre entreprise est dans la restauration ? Ouvrez un blog et parlez des nouvelles émissions de cuisine à la mode. Pensez à adapter ce sujet à ce que vous vendez et c’est dans la poche ! Pour vous aider à trouver les sujets populaires du moment, vous pouvez utiliser Google Trends.

Conclusion

Vous voilà maintenant en connaissance de 7 des bases du SEO (référencement organique). Attention toutefois de ne pas oublier d’autres éléments essentiels tels que les titres, les titres SEO, les méta descriptions, la lisibilité ou encore l’importance du protocole HTTPS.

J’espère que ces conseils vous aideront à donner de la visibilité à votre site Internet et à votre entreprise. Si vous souhaitez plus d’informations, un devis ou que nous mettions en place une stratégie SEO pour vous, contactez-nous dès maintenant.

Si vous voulez avoir un aperçu des problèmes de référencement de votre site, Ryte et Lighthouse sont deux outils plus ou moins facile d’utilisation, partiellement gratuits et très complets !

À propos de l'auteur Elsa Delaye

Je m'appelle Elsa Delaye, je suis nouvelle parmi l'équipe de Stratégie LG. Mes connaissances et mes dernières expériences professionnelles en France, à Malte et en Angleterre font ma force et ma diversité. Ayant occupée les postes d’Assistante en Evénementiel, Vente et Marketing dans un établissement de luxe ainsi qu’Assistante en Marketing Digital à plusieurs reprises, je serai ravie de vous aider avec mon expertise et ma polyvalence.