Nombreux sont ceux qui pensent que les réseaux sociaux et la communication en général ne sont pas compliqués. La conséquence : le bad buzz.

Quoi ? 500 € pour établir une stratégie digitale ? C’est bien trop cher ! Mon fils de 15 ans connait bien ça, les internets. Il a même une page Facebook. Je vais lui demander de m’aider avec ça. Il est bien bon.

Cette attitude vous rappelle quelque chose ? Moi aussi… Nombreux sont ceux qui pensent que les réseaux sociaux, la communication et le marketing en général ne sont pas compliqués ; que les jeunes sont bons avec ça, puisque nés avec un ordinateur en mains (digital native). La preuve en est que bon nombre d’entreprises délèguent entièrement leur communication numérique (digitale) à des stagiaires.

Jeudi 26 octobre 2017, 10 h 48 minutes, je parcours sereinement mon fil Facebook, quand j’aperçois soudainement cette étrange vidéo commerciale.

Déconcertant 😳 Non ? 

Il m’a fallu plusieurs minutes pour réaliser que ce n’était pas une blague.
La réponse (pleine de fautes) de l’agence ne fait que confirmer le fait que c’était bien « sérieux »… Le bad buzz qu’elle a suscité est lui aussi bien réel, et les commentaires de l’agence transpirent le malaise.

Commentaire de gestion de crise ( bad buzz )

Il y a deux responsables à ce bad buzz 

1- L’agence, qui manque clairement de compétences dans le domaine et aurait dû prendre un prestataire,
2- Le client, qui voulait probablement un contenu complexe sans pour autant mettre le prix pour avoir de la qualité. 

Certains diront : parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en. Ce que je peux vous affirmer, c’est qu’aux yeux d’une partie des près de 200 000 personnes qui ont vu la vidéo, cette entreprise de communication a perdu sa crédibilité dans le domaine et que dire de cet établissement de luxe… 

Bref, la communication et le marketing sont souvent vus comme des métiers que tous pourraient faire, comme des jeux d’enfants. Détrompez-vous. Au pire, le bad buzz vous guette, et au mieux, c’est la contreperformance et le temps perdu qui vous attendent au virage. 

Il y a un dicton qui dit qu’il faut savoir dépenser (investir) de l’argent pour en gagner.

Contactez-nous pour une soumission sur mesure, qui respectera vos moyens sans compromettre la qualité de votre communication.

À propos de l'auteur Loïc Gonsolin

Je m’appelle Loïc Gonsolin. Je suis Franco-Canadien, né dans les Hautes-Alpes, et bilingue. Après avoir travaillé 3 ans à temps plein au Parti libéral du Québec, j’ai lancé mon entreprise de communication. Mes clients sont des célébrités bien connues du monde artistique, des agences de communication et des entreprises internationales. Je travaille également toujours pour le Parti libéral du Québec, à titre de consultant. Je travaille avec une équipe de freelances dévoués et talentueux pour réaliser les rêves de mes clients au meilleur prix. La persévérance et la minutie sont deux de mes qualités. Mon plus grand plaisir est de voir mes clients satisfaits, étonnés.